Divers
Entourés des drapeaux officiels, les protagonistes se serrent la main.
Signature d’un nouvel accord de coopération entre la Région de Bruxelles-Capitale et la Région Île-de-France par Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, et Rudi Vervoort, Ministre-Président bruxellois.

L’économie et le tourisme bruxellois à la conquête de Paris

Du 22 au 24 septembre 2021, une délégation de la Région de Bruxelles-Capitale était à Paris pour la 15e édition des Brussels Days. Un événement majeur pour le rayonnement politique, économique et touristique de Bruxelles sur la scène internationale.

Chaque année, la Région de Bruxelles-Capitale (RBC) part à la conquête d’une grande métropole dans le cadre des Brussels Days, organisés par hub.brussels, visit.brussels et Brussels International. Après Madrid, Berlin, Amsterdam ou encore New York, les Brussels Days se déroulaient cette année à Paris, du 22 au 24 septembre. Cette mission – la première depuis longtemps – constituait un important soutien à la relance post-Covid pour l’économie et le tourisme bruxellois.

La délégation d’acteurs économiques et touristiques bruxellois était conduite par Rudi Vervoort, Ministre-Président de la RBC, Sven Gatz, Ministre en charge des Finances, du Budget et de l’Image de Bruxelles, et Pascal Smet, Secrétaire d’État chargé de l’Urbanisme et du Patrimoine, des Relations européennes et internationales et du Commerce extérieur.

Les protagonistes posent debout devant le bâtiment.
La délégation de la Région de Bruxelles-Capitale, accueillie au Conseil régional d’Île-de-France par sa Présidente Valérie Pécresse.

 

Positionner Bruxelles sur la scène internationale

Les Brussels Days visent à positionner la Région bruxelloise sur la scène internationale, en créant des opportunités de networking au plus haut niveau avec les entreprises et autorités locales, et en valorisant son dynamisme économique, son savoir-faire, ses créateurs, ses richesses culturelles, sa gastronomie ainsi que son potentiel touristique et MICE (Meetings, Incentives, Conferencing, Exhibitions).

Durant 3 jours, Bruxelles s’est dévoilée à Paris au travers de diverses conférences, réunions politiques, visites de terrain et représentations culturelles. Après plusieurs mois de crise sanitaire, les Brussels Days devraient également donner un coup de fouet à la reprise.

 

La France, 3e pays d’exportation pour les entreprises bruxelloises

Ce n’est pas une coïncidence si la Ville-Lumière a été choisie pour la seconde fois depuis le lancement des Brussels Days.

La France est en effet un marché particulièrement important pour Bruxelles. Sur le seul plan touristique, elle est le premier marché étranger pour la RBC. Assurant 11% des nuitées dans notre capitale, les Français constituent le plus grand groupe de touristes à Bruxelles. Et ce, y compris durant la crise sanitaire qui a eu un impact sans précédent sur le secteur.

Au niveau économique, la France est le troisième pays d’exportation des entrepreneurs bruxellois, avec environ 12% des exportations totales de biens. Et chaque année, quelque 2 milliards d’euros de marchandises françaises sont importées à Bruxelles.

 

Renouvellement de l’accord de coopération avec la Région Île-de-France

Les Brussels Days ont aussi été l’occasion de rencontres officielles avec des représentants politiques de la Région Île-de-France, de la Métropole du Grand Paris et de la Ville de Paris.

Dans ce cadre, la Région Île-de-France et la RBC ont renouvelé et étendu l’accord de coopération qui les lie depuis 19 ans. Un moment important, symbolisé par une signature en présence de Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France.

La délégation bruxelloise a également rencontré les élus de la Métropole du Grand Paris. Cette jeune métropole constitue une source d’inspiration intéressante en vue de la mise sur pied effective de la Zone métropolitaine bruxelloise, restée lettre morte depuis la dernière Réforme de l’État. Elle est également un partenaire potentiel au sein du réseau mondial Metropolis, dont le Secrétaire d’État bruxellois Pascal Smet occupe la Vice-Présidence pour l’Europe.

Les protagonistes assis à une table d’orateurs.
La délégation bruxelloise à la rencontre des élus de la Métropole du Grand Paris et de son Président.
 
Vue de l’hémicycle où les protagonistes sont assis face à un écran.
Signature de l’accord de coopération dans l’hémicycle du Conseil régional d’Île-de-France.

Pascal Smet s’est aussi rendu à la Mairie de Paris, où il a échangé avec Hermano Sanches Ruivo, Adjoint à la Maire de Paris en charge de l’Europe. Des collaborations entre la RBC et la Ville de Paris sont en effet souhaitables, que ce soit au sein des réseaux dont les deux entités sont membres ou de manière bilatérale.

Rencontre entre Pascal Smet, Secrétaire d’État bruxellois et Hermano Sanches Ruivo, Adjoint à la Maire de Paris en charge de l’Europe.

 

Une vitrine de l’entrepreneuriat bruxellois

Parmi les activités, l’inauguration du pavillon Ecobuild au Centre Wallonie-Bruxelles à Paris a mis en avant six grands projets bruxellois. La Région bruxelloise est en effet pionnière dans le domaine de la performance énergétique des bâtiments et la construction circulaire y est clairement en plein essor.

Les Français ont également fait connaissance avec certaines des nombreuses entreprises bruxelloises actives dans le secteur audiovisuel. Dans ce cadre, screen.brussels a organisé une conférence sur les solutions numériques pour les industries créatives et culturelles.

 

Rencontres autour du tourisme

Le programme des Brussels Days prévoyait également de nombreuses possibilités de mise en réseau entre acteurs du tourisme et de la culture. Ces derniers se sont notamment rencontrés à la résidence de l’Ambassadeur de Belgique en France, pour un déjeuner-workshop positionnant Bruxelles comme un centre international pour les événements hybrides. Une campagne d’affichage qui vise à promouvoir Bruxelles comme destination d’affaires est également en cours à Paris.

 

Culture et gastronomie à l’honneur

Au niveau culturel, KANAL – Centre Pompidou a proposé des représentations dans l’espace public, aux abords du Centre Pompidou. Le pôle culturel bruxellois a ainsi démontré son rôle de carrefour culturel dans la ville avec, entre autres, le Studio Cité de Benjamin Vandewalle, la prouesse vocale MARS du groupe YouYou orchestrée par Myriam Van Imschoot, ou encore les performances de la chorégraphe Ula Sickle et du plasticien-vidéaste Guy Woueté.

Le Secrétaire d’État bruxellois Pascal Smet a également rencontré Mechtild Rössler, Directrice du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO. La RBC abrite en effet de nombreux biens inscrits au Patrimoine mondial et d’autres joyaux bruxellois mériteraient certainement de l’être. Notre Région est par ailleurs candidate au Comité du Patrimoine mondial.

Quatre protagonistes assis en réunion.
Rencontre entre Pascal Smet et Mechtild Rössler, Directrice du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO.

La gastronomie bruxelloise ne fut pas en reste. Lors d’une soirée de networking à la Monnaie de Paris, les convives ont pu goûter de savoureuses préparations des chefs bruxellois Yves Mattagne (doublement étoilé) et Mallory Gabsi, récent demi-finaliste de Top Chef 2020. Philippe Geluck, père du célèbre Chat dont l’exposition de statues sur les Champs-Élysées a attiré les foules durant l’été 2021, a rehaussé l’événement de sa présence. Avec l’humour qui le caractérise, il a annoncé que le début des travaux du futur musée du Chat, au cœur de Bruxelles, avaient commencé… en avance !

Les deux chefs dressent les assiettes de leurs préparations.
Les chefs Yves Mattagne et Mallory Gabsi en ambassadeurs de la gastronomie bruxelloise.
 
Les protagonistes sont debout et souriants lors de la réception.
Sven Gatz, Ministre en charge de l’Image de Bruxelles, Pascal Smet, Secrétaire d’État chargé des Relations européennes & internationales et du Commerce extérieur, Philippe Geluck, invité d’honneur, Rudi Vervoort, Ministre-Président, et S.E.M. François de Kerchove d’Exaerde, Ambassadeur de Belgique en France.

 

Développement urbain, mobilité et enseignement

Le Ministre Sven Gatz a eu l’occasion de visiter les impressionnants travaux d’aménagement des Docks. Ce tout nouvel écoquartier de 100 ha à Saint-Ouen, en bord de Seine, abrite entre autres le nouveau siège de la Région Île-de-France ainsi que ceux du prolongement de la ligne 11 du métro parisien vers l’Est francilien. En tant que Ministre de l’Enseignement néerlandophone en RBC, Sven Gatz s’est également rendu à l’École de la Deuxième Chance de Rosny-sous-Bois. Il y a rencontré des jeunes au parcours atypique et sans diplôme (reconnu), qui y reçoivent la possibilité d’apprendre un métier grâce à des contacts intensifs avec le monde de l’entreprise. Une rencontre aussi intéressante qu’émouvante !

Vêtus d’un équipement de protection, les membres de la délégation posent debout devant les travaux.
Paris, comme Bruxelles, s’engage pleinement pour des transports publics plus performants. Sven Gatz a visité les impressionnants travaux du prolongement de la ligne 11 du métro parisien.
 
Les protagonistes assis autour d’une table.
Visite de l’École de la Deuxième Chance et rencontre instructive avec des jeunes.