FEDER
Les quatre protagonistes, masqués, assis à une table autour du logo de la Région bruxelloise
Signature de l’accord d’emphytéose par le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort, les Rectrices de la Vrije Universiteit Brussel (VUB), Caroline Pauwels, et de l’Université Libre de Bruxelles (ULB), Annemie Schaus, et le Président du Conseil d’administration de l’ULB, Pierre Gurdjian.

Usquare.brussels : la Région bruxelloise accorde une emphytéose à titre gratuit à l’ULB et la VUB

Le projet de reconversion urbaine Usquare.brussels, soutenu financièrement par le Fonds européen de développement régional (FEDER), est entré dans une nouvelle phase. La Région de Bruxelles-Capitale (RBC), l’Université libre de Bruxelles (ULB) et la Vrije Universiteit Brussel (VUB) viennent de signer les documents relatifs à l’emphytéose accordée aux deux universités.

Rudi Vervoort, Ministre-Président de la RBC, Annemie Schaus, rectrice de l’ULB et Caroline Pauwels, rectrice de la VUB ont signé les documents relatifs à l’emphytéose que la Région accorde, à titre gratuit et pour une durée de 50 ans, aux deux universités.

Les cinq protagonistes debout, masqués, devant le bâtiment
L’Administrateur général de la VUB, Nic Van Craen, le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort, la Rectrice de l’ULB, Annemie Schaus, la Rectrice de la VUB, Caroline Pauwels,et le Président du Conseil d’administration de l’ULB, Pierre Gurdjian, devant le bâtiment du Manège sur le site d’Usquare.brussels.

Fin 2020, Usquare.brussels a franchi des étapes importantes : adoption du Plan d’Aménagement Directeur définitif par la RBC en novembre, premiers permis d’urbanisme délivrés en octobre pour les chantiers des universités et de la SAU, et lancement par la Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale (SLRB), en octobre également, du marché relatif à la première des opérations de logement public prévues sur le site.

Enfin l’équipe de See U s’est vu remettre, en décembre dernier, un visit.brussels Award pour son occupation temporaire du site. Cette occupation, initiée par la SAU, a été prolongée jusqu’au début des chantiers, prévu au cours du deuxième semestre de 2021.

 

Un pôle universitaire innovant et ouvert

Cette emphytéose porte sur 6 bâtiments (10.805 m2 au total) situés sur le boulevard Général Jacques et l’avenue de la Couronne. Elle octroie aux deux universités le droit de rénover et réaffecter ces bâtiments en un pôle académique innovant et ouvert, tandis que les autorités régionales garderont la maîtrise foncière. 

Le reste du site de l’ancienne caserne, qui abrite au total 22 bâtiments sur une superficie de 56.500 m2, sera réhabilité en un nouveau quartier mixte et durable, avec des logements abordables pour étudiants, des logements publics familiaux, une halle alimentaire et des équipements de proximité. 

Suite à la délivrance du permis d’urbanisme en octobre 2020, un avis de marché public pour désigner l’entreprise générale de construction a été publié. Celle-ci devrait être désignée en mai prochain. Les universités et la SAU prévoient d’entamer le chantier en octobre 2021 et les travaux devraient être terminés fin 2023.

 

Un investissement soutenu par l’Europe

Pour mettre en œuvre ce projet de reconversion durable, la RBC et les universités bénéficient d’un soutien financier important du Fonds européen de développement régional (FEDER).

9.033.200 euros  ont été octroyés par le FEDER pour la partie universitaire de la reconversion. L’aménagement du Manège en une halle axée sur l’alimentation durable, piloté par la SAU, a quant à lui obtenu un soutien de 1.391.398,10 euros.

 

Les universités, acteurs de la vie de quartier et du développement durable

Les universités sont des acteurs essentiels de la vie de la cité. Avec leurs experts académiques, elles participent concrètement au développement d’une ville durable. Ainsi, des projets pilotes se sont déjà concrétisés à Usquare.brussels en matière d’écoforage géothermique et d’utilisation de matériaux de réemploi, afin de renforcer la résilience et la durabilité urbaines. 

Pour les responsables académiques, Usquare.brussels se veut aussi un espace d’échanges internationaux et de synergies, entre chercheurs et étudiants mais aussi avec la ville et le monde. L’ULB et la VUB mettront en place des partenariats dans le domaine de la durabilité, l’entrepreneuriat, l’innovation et la co-création. Le projet aura également une dimension internationale, avec des logements pour les étudiants et les chercheurs ainsi qu’un espace d’accueil international. 

Enfin, les projets de recherche futurs, tels que le Brussels Research Open Lab, le Centre de recherches Citizen Sciences, le Brussels Research Institute ou la Maison d’accueil internationale permettront aussi de traduire l’ambition des universités de s’ouvrir aux citoyens.

 

La SAU, coordinateur du projet de reconversion

La SAU travaille actuellement sur quatre composantes très concrètes de Usquare.brussels.

Suite à l’obtention du permis d’urbanisme, l’aménageur régional prépare, pour l’automne 2021, la mise en chantier de la reconversion de l’ancien Manège en une halle axée sur l’alimentation durable.

Par ailleurs, la SAU organise, avec les deux universités, le lancement prochain d’un marché public pour l’aménagement des logements étudiants et a entamé un processus participatif sur la conception des espaces publics de l’ensemble du site avec les occupants actuels, les futurs occupants et les riverains.

Enfin, compte tenu des chantiers qui vont débuter d’ici l’automne 2021 et du départ de la Police fédérale des derniers bâtiments qu’elle occupait, elle travaille sur une reconfiguration de l’occupation temporaire See U, qui a été prolongée.