Coopération au Développement
Man working on a plantation

Second rapport annuel de la coopération bruxelloise au développement

Brussels International vient de publier le second rapport annuel de la coopération bruxelloise au développement. Ce rapport présente notamment l’important changement d’approche qui a marqué la coopération bruxelloise au développement en 2018. Désormais, les autorités locales et organisations de la société civile dans les pays du Sud sont considérées comme de véritables partenaires, plutôt que comme de simples bénéficiaires de financements.

Au cours de la législature 2014-2019, la coopération au développement est devenue une politique à part entière pour la Région de Bruxelles-Capitale.

L’année 2018 a marqué un important changement d’approche. Un arrêté gouvernemental d’exécution a en effet été adopté afin de proposer un nouveau cadre de collaboration entre Brussels International et ses partenaires. Cette approche innovante fait évoluer la relation classique entre bailleur de fonds et bénéficiaires vers une relation entre de véritables partenaires, partageant à la fois des objectifs communs et la responsabilité des résultats obtenus.

 

Quatre accords de coopération

En 2018, des accords de coopération ont été signés entre Bruxelles et deux nouvelles régions partenaires : Chennai en Inde et Paramaribo au Suriname, qui rejoignent ainsi Rabat-Salé-Kénitra au Maroc et Kinshasa en République Démocratique du Congo. Les projets qui seront réalisés à l’avenir au bénéfice de ces régions s’inscriront dans le cadre de la nouvelle vision.

 

Plus d’un million d’euros consacrés à la solidarité internationale

En 2018, le budget de la coopération bruxelloise a dépassé le seuil symbolique du million d’euros, témoignant clairement de la volonté de la Région de Bruxelles-Capitale de contribuer – dans la mesure de ses moyens – à la solidarité internationale. Près de 85% de ce budget ont d’ailleurs été alloués à la société civile.

 

Coordonner des initiatives riches et variées

En plus de la politique de coopération au développement mise en œuvre par Brussels International, la Région bruxelloise est impliquée dans diverses initiatives de solidarité internationale, allant d’échanges ponctuels entre une administration et son équivalent au Sud à des financements « climat » conséquents en faveur des pays en développement.

Consciente de la richesse de ces initiatives et de la nécessité de les coordonner, la Région a mis sur pied un Comité permettant un échange d’informations entre institutions bruxelloises directement ou indirectement en lien avec des pays en développement, ainsi qu’un dialogue avec des experts et avec les autres niveaux de pouvoir en Belgique.

 

Couverture du Rapport annuel 2018 de la coopération bruxelloise au développement

Pour de plus amples informations
Consultez le rapport annuel de la coopération bruxelloise au développement.
Pour toute question ou complément d’information, n’hésitez pas à contacter Sophie Willaumez
(swillaumez[at]sprb.brussels – +32 (0)2 800 37 40).