Un beau succès pour la Semana Belga à La Havane

Dans le cadre de l’accord de coopération avec La Havane, Brussels International a envoyé une importante délégation pour participer aux activités de la 12e Semana Belga à Cuba, du 4 au 15 novembre 2017.

Exposition d’affiches syndicales à la Fabrica de Arte Cubano.

Camillo Guevara, fils du Che, avec les représentants de Meta-Morphosis.

Concert dessiné à la Vitrina de Valonia.

Le Ministre cubain de la Culture, Abel Prieto Jimenez, avec Yuni Fajardo Fuentes de l’asbl bruxelloise Meta-Morphosis.

 

Plusieurs des activités de la Semana Belga ont été organisées par l’asbl bruxelloise Meta-Morphosis, qui utilise l’art au service de la valorisation mémorielle du patrimoine. Le 9 novembre, son équipe a inauguré à la Fabrica de Arte Cubano (FAC) l’exposition « Bread & Roses », tirée de l’ouvrage éponyme publié en juin dernier par cette asbl. Ce projet juxtapose des affiches historiques belges témoignant des luttes syndicales et sociales de la création du Parti ouvrier belge (POB) à nos jours, avec une sélection d’affiches d’artistes belges et internationaux transposant le même thème en 2036/2037. La faisabilité d’une exposition miroir à Bruxelles, avec des affiches cubaines, a été étudiée.

Le journaliste Nicolas Bogaerts, qui accompagnait Meta-Morphosis, a tenu une conférence à l’alliance française : « Les Gueux de la mer au 16e siècle : la liberté par la piraterie des Pays-Bas au Cambrésis et les prémices d’un roman national belge francophone ». Cette thématique des pirates fera l’objet d’une exposition de bandes dessinées à La Havane en 2018.

Axel Ruhomaully, co-fondateur de Meta-Morphosis et photographe, a réalisé au cours de ce séjour des photos d’art au Musée de la pharmacie, au Musée des pompiers, au Centre d’études Che Guevara, dans le « Jardín de los Afectos » (Jardin des émotions) de l’artiste Gallo ainsi que dans une ancienne mine de cuivre. Le thème du patrimoine industriel, encore fort présent dans la vie de tous les jours à Cuba, fera l’objet de futurs projets à développer par cette asbl.

Ce séjour à Cuba a en effet permis à Meta-Morphosis de prendre les premiers contacts avec les institutions culturelles et des artistes locaux, afin d’initier des partenariats en vue de la réalisation d’un projet de valorisation du patrimoine (industriel et architectural) cubain et des relations artistiques entre Cuba et la Belgique.

La Maison Autrique, pour sa part, a présenté, du 4 au 11 novembre, les résultats de son projet « Kronikas, l’inventaire imaginaire », soutenu par Brussels International. Il s’agit d’une publication réunissant des dessinateurs et des auteurs de bandes dessinées d’Alger, de Bruxelles et de La Havane autour de récits dédiés au patrimoine. Etienne Schréder, Hilde Baele et Jeroen Janssen, initiateurs et collaborateurs de Kronikas, ont animé des ateliers de bande dessinée dans divers lieux emblématiques du patrimoine de la ville : la Vitrina de Valonia, l’Université, la Nécropole Colon…

Kronikas_CouVLa présentation de Kronikas #1 fut l’occasion d’un « concert dessiné » (une première !) à la Vitrina de Valonia avec des dessinateurs et musiciens cubains, en présence de l’Ambassadeur de Belgique Patrick Van Gheel et d’un très large public. En marge de ce projet, Hilde Baele et Jeroen Janssen ont également consacré plusieurs heures à partager leur nouvelle création évoquant Che Guevara et les premières années de l’indépendance du Congo. Cette initiative a été fort remarquée et très suivie par les ambassades de Belgique et de la République démocratique du Congo ainsi que par les témoins cubains de cette époque.

La productrice de cinéma Marilyn Watelet a organisé et animé une rétrospective des œuvres des frères Dardenne, qui a attiré près de 1.000 spectateurs.

Enfin, la Vrije Universiteit Brussel a organisé plusieurs activités à Santiago de Cuba, dans le cadre de son partenariat avec la Universidad del Oriente en présence de l’Ambassadeur de Belgique.