Une visite européenne aux projets FEDER à Molenbeek

Le 6 juin 2017, la Commissaire européenne à la Politique régionale, Corina Crețu, a visité des projets FEDER dans le territoire du Canal où plus de 300 millions ont été investis en 10 ans. Corina Crețu a pu observer sur place les opportunités de développement que l’Europe et la Région ont ainsi créées et pour réduire les écarts entre les régions au bénéfice des citoyens.

La terrasse panoramique de l’Espace Belle-Vue offre une vue panoramique imprenable sur le territoire du Canal.

Présentation de l'impact des projets FEDER à Bruxelles par la Bourgmestre de Molenbeek, Françoise Schepmans.

L’Espace Belle-Vue.

CRETU 1

 

En février, l’entreprise de sondages IPSOS présentait un sondage montrant l’importance de la crise de confiance que l’Europe traverse. Pourtant, sa politique se concrétise par des projets bénéficiant directement à ses citoyens, notamment via les financements du Fonds européen de développement régional (FEDER). Ceux-ci restent cependant encore trop peu connus. La visite de la Commissaire Crețu dans les quartiers jouxtant le Canal a, justement, permis de braquer les projecteurs sur quelques-uns d’entre eux.

La Commissaire s’est ainsi rendue dans l’Espace Belle-Vue. Ce projet aux multiples synergies occupe les bâtiments d’une ancienne malterie. Molenbeek Formation y dispense des formations liées aux métiers de l’hôtellerie et du tourisme, en étroite collaboration avec le nouvel hôtel Belvue qui accueille les jeunes en formation. Egalement située dans l’ancienne malterie, l’asbl Art2Work propose aux jeunes bruxellois une série de programmes axés sur le développement personnel et l’intégration économique. En tout, l’Espace Belle-Vue a bénéficié d’un investissement conjoint de 2,75 millions d’euros financé par l’Europe et la Région bruxelloise via le Fonds FEDER.

 

46 projets jusqu’en 2020

Dans la programmation 2007-2013, 108 millions d’euros ont été investis dans 32 projets. Les premiers résultats montrent que ces budgets ont permis la création de plus de 1.300 emplois, de 237 places d’accueil de la petite enfance et de 24 projets d’infrastructures notamment. La programmation 2014-2020, quant à elle, compte 46 projets. Ceux-ci répondent à différents axes de développement de la Région comme la recherche et l’innovation, le renforcement de l’entrepreneuriat et le développement de PME, le soutien à une économie circulaire et l’utilisation rationnelle des ressources et, enfin, la dualisation sociale.

La Commissaire Crețu a achevé sa visite par un programme mené par Médecins du Monde. Ce projet répond à l’appel lancé en octobre 2016 par l’Union européenne pour qu’une part des Fonds FEDER soit utilisée à la mise sur pied de projets en réponse à la crise des réfugiés au sein de l’Union. Le projet Médecins du Monde est destiné à financer un dispositif de suivi en santé physique et mentale ainsi qu’un accompagnement social au profit des réfugiés via la mise en place d’unités mobiles et, dans le futur, par la création de deux centres. Le soutien du Fonds FEDER est de 7,4 millions d’euros.

 

Un levier pour la région et ses habitants

Les réalisations FEDER entreprises depuis 1994 pour redynamiser le territoire du Canal sont emblématiques des programmes européens. Les projets présentés à la Commissaire Crețu montrent les résultats de cette politique sur le long terme. Ils révèlent l’efficacité de la synergie entre institutions publiques, entreprises privées et associations, afin de créer un levier pour la région et ses habitants.

Le Canal n’est toutefois plus le seul concerné par cette politique. En effet, la programmation 2014-2020 touche désormais une zone géographique plus large. « La revitalisation urbaine, a conclu Rudi Vervoort, Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale, ne s’arrête pas pour nous aux Contrats de rénovation urbaine, aux Contrats de quartier durable ou à la Politique de la ville qui nous permettent, il est vrai, de mener une politique particulièrement volontariste au niveau de la rénovation urbaine. Elle est aussi complétée de manière forte par les interventions des fonds structurels FEDER, qui représentent une opportunité incontestable. Pensez donc, dans le cadre de la programmation FEDER 2007-2013, 108 millions d’euros ont été investis et pour la programmation actuelle 2014-2020, 46 projets ont été sélectionnés par le Gouvernement bruxellois pour un montant total de 200 millions d’euros venant du FEDER et de la Région. L’Europe nous aide à relever les défis liés aux disparités économiques, sociales et territoriales et nous lui en sommes reconnaissants. »