Quatre ONG reçoivent le soutien de Brussels International

La ministre de l’environnement Céline Fremault et la secrétaire d’État à la coopération au Développement Bianca Debaets ont décidé de soutenir quatre projets durables en Afrique qui mettent en avant l’égalité des sexes et l'autonomisation des femmes dans la lutte contre les changements climatiques.

Projet d’Handicap international : les femmes, actrices de l’économie sociale et verte au Maroc. © A. Vincens de Tapol / Handicap International.

Projet de l’ONG Auto-Développement Afrique : fabrication de pavés autobloquants.

Projet du Rotary Clubs for Development : volet reboisement. © Bureau de Kinshasa de l’ONG Rotary Clubs for Development

Le projet de l’ONG Solidarité Socialiste mobilise les communautés urbaines de la ville de Kinshasa !

En 2016, Brussels International et Bruxelles environnement ont lancé un appel à projets à destination des ONG. L’appel ciblait des projets à réaliser dans les régions partenaires de la Région de Bruxelles-Capitale : l’ex-Province de Katanga, la Ville Province de Kinshasa (RD Congo) et la Région de Rabat-Salé-Kénitra (Maroc). L’initiative a franchi une nouvelle étape avec la désignation des projets lauréats. Quatre ONG sont concernées : Handicap International, Auto-Développement Afrique, Rotary Clubs for Development et Solidarité Socialiste.

 

Éradiquer la pauvreté dans le monde

L’appel à projets de Brussels International et Bruxelles Environnement résulte de la prise de conscience de l’importance croissante des autorités régionales et locales dans les domaines de la coopération au développement et des changements climatiques. Il répond à la volonté de la Région de Bruxelles-Capitale (RBC) de contribuer à l’éradication de la pauvreté dans le monde. La Région se joint à ce titre aux efforts de la Belgique et de la communauté internationale visant à mettre en place un développement durable, sobre en carbone et résilient aux changements climatiques, dans un monde plus juste.

 

Les projets soutenus

image1[1]2

Handicap International : femmes issues de catégories vulnérables

Le projet d’Handicap International propose d’accompagner 120 femmes issues de catégories vulnérables (victimes de violence, mères célibataires, femmes handicapées…) des villes de Rabat, Salé et Kénitra dans leur processus d’autonomisation économique et sociale. Ces femmes seront soutenues de la conception à la réalisation concrète de leur projet professionnel. En lien avec le secteur de l’économie sociale et solidaire, ces projets professionnels œuvreront à promouvoir l’émergence de filières vertes.

  • Ce projet est subventionné par Brussels International
    sur le budget 2016 de la RBC

 

ada2

Auto-Développement Afrique : emplois peu qualifiés à vocation environnementale

L’ONG Auto-Développement Afrique veut améliorer les conditions de vie des habitants de la commune de Bandalungwa dans la Ville-Province de Kinshasa. Son projet vise à créer des emplois peu qualifiés à vocation environnementale. Les sachets plastiques qui jonchent les rues de la commune de Bandalungwa seront récoltés et transformés pour être vendus ensuite sous forme de pavés autobloquants grâce à une technologie adaptée.

  • Ce projet est subventionné par Brussels International
    sur le budget 2016 de la RBC

 

rotary_club_development12

Rotary Clubs for Development : femmes et environnement à Kinshasa

Avec son projet, l’ONG Rotary Clubs for Development s’adresse aux femmes des quartiers de N’Sele et Kinkole de la Ville-Province de Kinshasa. Ces femmes seront sensibilisées à l’utilisation de braseros améliorés et à la plantation d’arbres fruitiers afin d’améliorer leur environnement.

  • Ce projet est subventionné par Bruxelles Environnement
    sur son budget  2016

 

solidaritesocialiste[1]2

Solidarité Socialiste : résilience urbaine face aux changements climatiques

Solidarité Socialiste – Formation Coopération Développement a été sélectionnée pour son projet visant à mobiliser les communautés urbaines de la ville de Kinshasa pour le développement de solutions résilientes face aux effets du changement climatique avec l’implication des autorités, des services techniques compétents et des institutions de recherche.

  • Ce projet est subventionné par Bruxelles Environnement
    sur son budget  2016