FEDER
Les protagonistes, debout entourés de vélos-cargos.
Les Ministres bruxellois de la Mobilité, Elke Van den Brandt, et de l’Environnement, Alain Maron, et la Secrétaire d'État à la Transition économique, Barbara Trachte, lors du lancement du projet.

CAIRGO BIKE : accélérer l’essor du vélo-cargo à Bruxelles grâce à des fonds européens

Piloté par Bruxelles Mobilité, le projet CAIRGO BIKE a été sélectionné lors du dernier appel à projets de l’initiative européenne Actions Innovatrices Urbaines. Ce projet favorisant la mobilité douce à Bruxelles bénéficiera d’un budget du Fonds européen de développement régional (FEDER) de 4,7 millions €.

Le projet CAIRGO BIKE vise à créer un écosystème permettant un transfert modal de la camionnette (et des voitures familiales) vers le vélo-cargo.

En encourageant l’utilisation du vélo-cargo pour le transport de marchandises et de personnes, l’objectif est d’améliorer la qualité de l’air et la décongestion automobile en Région de Bruxelles-Capitale (RBC).

Mené par Bruxelles Mobilité, CAIRGO BIKE réunit quatre acteurs publics régionaux (Bruxelles Mobilité, Bruxelles Environnement, Bruxelles Économie et Emploi, et Parking.brussels), une université (la Vrije Universiteit Brussel – VUB) ainsi que cinq acteurs privés ou associatifs (BePark, Cambio, Pro Velo, Remorquable et Urbike).

 

CAIRGO BIKE, sélectionné parmi 222 projets européens

CAIRGO BIKE est l’un des 11 projets sélectionnés – sur 222 projets déposés – dans le cadre du 5e et dernier appel de l’initiative Actions Innovatrices Urbaines. Cette initiative de l’Union européenne vise à fournir aux villes des ressources pour tester des solutions innovantes face à leurs principaux défis urbains.

Pour mener à bien le projet CAIRGO BIKE, la RBC recevra sur les deux prochaines années 4,7 millions € de l’Europe via le Fonds européen de développement régional (FEDER), sur un budget total de 5.8 millions €.

Il s’agit du deuxième projet bruxellois financé dans le cadre d’Actions Innovatrices Urbaines, après le projet CALICO. Ce dernier, sélectionné en 2018, consiste à développer un nouveau type d’habitat intergénérationnel et attentif à la question du genre, sur le modèle du Community Land Trust.