Classe « chocolat » à Rabat

Deux professeurs de l’école hôtelière bruxelloise COOVI se sont rendus dans notre région partenaire de Rabat pour y former au travail, délicat s’il en est, du chocolat.

Rabat5

 

Les échanges interculturels entre les régions capitales de la Belgique et du Maroc prennent à l’occasion un tour délicieusement appétissant. C’est le cas du séjour récent, à Rabat, de deux professeurs de l’institut COOVI.

Les enseignants bruxellois se sont rendus à l’École des arts culinaires Shemse, école d’insertion sociale et professionnelle de jeunes adultes. La gageure était de taille : d’une part, initier au travail d’un des produits les plus emblématiques de notre région, le chocolat, et, d’autre part, mobiliser et motiver les jeunes apprentis à travailler ce produit délicat et complexe.

Le programme, étalé sur six jours, était intensif. Après un historique des origines du chocolat, de la calebasse jusqu’à nos ballotins, les élèves sont passés à la pratique. Quels additifs permettent d’obtenir une meilleure texture ? Comment farcir une praline ? Comme réussir la cristallisation du chocolat ? Voilà quelques-unes des problématiques détaillées par nos ambassadeurs chocolatiers !

Les élèves et le personnel de l’école se sont montrés réceptifs et captivés tant par la pratique que par la théorie. Leur motivation fut palpable tout au long du cursus.

Rabat2

Rabat7