La Belgique passe son examen au groupe de travail du Comité ONU des droits de l’homme

Le 20 janvier 2016, durant la 24e session du Groupe de travail du Comité ONU des droits de l’homme, la Belgique a présenté son deuxième examen périodique universel (EPU ou UPR selon l’acronyme anglais).

Didier Reynders, Ministre des Affaires étrangères et Paul-Henri Philips, Brussels International.

article_3-3
La Délégation belge au siège des Nations Unies à Genève (photo : Jean-Pol Schrauwen – Service communication – Cabinet du Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères).

 

Le premier EPU/UPR a eu lieu en 2011 et a produit 88 recommandations, auxquelles la Belgique a répondu en détaillant ses réalisations dans ce deuxième rapport. Toutes les composantes de l’État fédéral – et donc la Région de Bruxelles-Capitale, représentée par Paul-Henri Philips de Brussels International – ont contribué à la rédaction du rapport, tandis que la société civile a été consultée par le biais des ONG.

Le rapport UPR 2 a été présenté par le Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders (entouré d’une large délégation) et a été suivi de 99 interventions ou recommandations (104 annoncées) de pays membres du Comité des droits de l’homme des Nations Unies.

Le lendemain, dans un groupe de travail commun sous la houlette du Bart Ouvry (directeur des droits de l’homme au Service Public Fédéral des Affaires étrangères) et de Pierre Gillon (de la Représentation permanente de la Belgique auprès des Nations Unies à Genève), chacune des recommandations a été examinée et une réponse a été proposée et présentée, par la suite, en séance plénière du Comité, le vendredi 22 janvier.

Les principales recommandations formulées lors de leurs interventions portaient sur des demandes de ratification de conventions internationales, sur des améliorations de certaines politiques ou procédures, sur l’amélioration de la politique du genre et sur les procédures d’intervention des services de police.

Le prochain exercice de ce type interviendra en 2020.

 

Plus d’informations : Comité ONU des droits de l’hommeMécanisme de l’Examen périodique universel