Washington DC et New York ont accueilli les Brussels Days

Lors des Brussels Days, Bruxelles se met sur son trente-et-un et part à la conquête des plus grandes métropoles. Cette année, du 20 au 24 mai, pour leur 13e édition, les Brussels Day ont mis le cap sur Washington DC et New York.

Séminaire sur le concept de bâtiments à haute performance.

Intervention de la Présidente du German Marshall Fund, le Dr Karen Donfried lors du séminaire consacré à la « Smart Mobility ».

Séminaire « Brussels as a leisure & Mice destination » : réseautage intéressant avec les agences de voyages américaines.

Soirée de networking à la résidence de l’Ambassadeur de Belgique.

Dans la foulée de la rencontre avec son CEO, visite de Dover Street Market en compagnie de MAD.Brussels et de designers bruxellois pour promouvoir la créativité de nos talents.

Visite du flagship store de Godiva au Rockefeller Centre.

Soirée gastronomique bruxelloise…

… avec vue sur Times Square

Discussion sur la situation de la construction passive.

La soirée de clôture grand public des Brussels Days 2018, «Beats by Brussels» : l’artiste hip hop bruxellois Veence Hanao.

Annonce des résultats de l’Ice Box Challenge en présence de la délégation bruxelloise au grand complet.

 

L’objectif de ces « journées bruxelloises » est de renforcer le positionnement de la Région de Bruxelles-Capitale sur la scène internationale, de créer des opportunités de networking au plus haut niveau avec les entreprises et autorités locales, de valoriser son dynamisme économique, de révéler ou confirmer ses talents, ses créateurs et son savoir-faire, de mettre en avant ses richesses culturelles, son potentiel touristique et son art de vivre.

Après Milan, Madrid, New York, Paris, Berlin, Amsterdam, Londres, Washington DC, Pékin, Milan, Tokyo, Berlin, ce sont New York & Washington DC qui ont accueilli en 2018 la 13e édition des Brussels Days.

 

Pourquoi New-York & Washington ?

D’abord parce que, reliées à Bruxelles par des vols directs, ces deux villes sont considérées comme des partenaires très importants sur le plan du tourisme, vecteur de milliers d’emplois directs et indirects à Bruxelles.

New York City est aussi une porte d’entrée importante sur le marché américain.

Washington DC et la Région de Bruxelles-Capitale sont liées par un accord de coopération depuis 2002 et sont associées comme ‘Leading Power Cities’. Washington est une ville très importante pour le monde des associations, tout comme Bruxelles.

 

Washington DC

Le lundi matin 21 mai, le programme a débuté par un séminaire organisé par hub.Brussels, l’Ambassade de Belgique et le World Resources Institute. Il regroupait des interlocuteurs américains publics et privés et leurs homologues bruxellois sur le concept de bâtiments à haute performance. Bruxelles est en effet à la pointe dans ce domaine.

S’en est suivi un autre séminaire, cette fois sur la « Smart Mobility », avec pour objectifs l’échange de savoir-faire et de meilleures pratiques entre deux capitales nationales et internationales similaires, le réseautage entre spécialistes américains et bruxellois de la mobilité intelligente et une possible collaboration future entre les acteurs des deux côtés de l’océan. L’événement se déroulait dans les magnifiques locaux du German Marshall Fund (GMF), coorganisateur avec Brussels International et Innoviris. Des start-up bruxelloises, des représentants de centres de recherches universitaires (Qalinca-ULB et MOBI-VUB) et des représentants du secteur public bruxellois avaient fait le déplacement.

La présence du Ministre-Président Rudi Vervoort a également permis une rencontre inspirante avec la Présidente du GMF, le Dr Karen Donfried. La Région de Bruxelles-Capitale et le GMF ont décidé de renforcer encore un peu plus leur coopération tant à Bruxelles qu’à Washington.

Après un déjeuner consacré à la digitalisation dans le secteur public européen et les opportunités que Bruxelles, capitale de l’Europe, offre à ce sujet, la délégation bruxelloise a été reçue au City Hall de Washington DC par le Vice-Maire Kevin Donahue et par Julia E. Hudson, Secrétaire adjointe du District de Columbia, pour une cérémonie et des rencontres dans le cadre de l’accord de coopération entre les deux villes. Des nouvelles pistes de collaboration sont sorties des différentes réunions thématiques (tourisme, construction passive et smart mobility).

 

La délégation bruxelloise a été reçue au City Hall de Washington DC par le Vice-Maire Kevin Donahue et par Julia E. Hudson, Secrétaire adjointe du District de Columbia.

 

L’après-midi a été consacré à un séminaire touristique intitulé « Brussels as a leisure & Mice destination ». Il a été l’occasion d’un réseautage intéressant avec les agences de voyages américaines et les contacts MICE et a permis d’augmenter la visibilité de Bruxelles comme destination de réunion qualitative à plusieurs facettes.

Le volet washingtonien s’est terminé en beauté par une soirée de networking à la splendide résidence de l’Ambassadeur de Belgique, avec bières belges et vins américains au menu.

 

New York City

Le mardi 22 mai, place à New York !

Cette ville étant une des capitales mondiales de la mode, c’est tout naturellement que le MAD.Brussels, institution chargée de promouvoir la mode et le design bruxellois, accompagné de plusieurs créateurs bruxellois, s’est joint à la délégation.

Les créateurs bruxellois ont eu droit à deux sessions d’information pour les aider à pénétrer le marché new-yorkais, avec un focus sur la distribution, couplées à des visites chez des distributeurs potentiels. Pari tenu, puisque plusieurs créateurs présents ont signé des contrats avec des partenaires new-yorkais !

Le talentueux photographe bruxellois Pierre Debusschere (il a entre autres travaillé pour Beyoncé !) était également du voyage. Il a animé un workshop pour des étudiants locaux et a assuré la promotion de l’exposition UNcovered qui lui est consacrée au MAD.Brussels cet été. Une suite à Big Apple ne serait pas pour nous déplaire !

Un déjeuner de haut niveau organisé par le Consul général de Belgique à New York a réuni des consultants immobiliers de la région de New York travaillant sur des projets européens/internationaux en présence de la Secrétaire d’État Cécile Jodogne et d’un représentant du Service public fédéral Finances.

Dans l’après-midi, pendant que le Ministre-Président visitait des bureaux du FBI en charge de la coordination de la lutte antiterroriste et participait à une animation live simultanée entre THE LOT RADIO à Brooklyn et KIOSK RADIO à Bruxelles, avec le collectif de hip hop bruxellois Stikstof, la Secrétaire d’État bruxelloise au Commerce extérieur, Cécile Jodogne, visitait le flagship store de Godiva au Rockeffeler Centre. La délégation bruxelloise y a été accueillie par le chef chocolatier Thierry Muret et a pu y découvrir la nouvelle collection « Wonderful City Dreams » du célèbre chocolatier bruxellois. New York et Bruxelles font évidemment partie de ces villes de rêve !

Le soir, le séminaire « Brussels as a Mice destination » organisé par visit.brussels s’est terminé en beauté par une soirée gastronomique bruxelloise élargie à tous les autres participants bruxellois et américains des Brussels Days, avec vue sur Time Square !

Le mercredi 23 mai a débuté par un petit-déjeuner et une table ronde sur l’économie de l’algorithme, pour promouvoir la Région de Bruxelles-Capitale comme hub de développement des activités commerciales européennes des entreprises américaines actives dans le domaine des TIC et, plus particulièrement, dans l’application d’algorithmes tels que l’intelligence artificielle, la blockchain et la gouvernance des données.

Un panel de discussion sur la situation de la construction passive à New York et sur les opportunités que l’expérience bruxelloise offre en ce domaine a eu lieu avec les responsables du Building Energy Exchange et des représentants du bureau du Maire de New York. Ces discussions pourraient aboutir à la signature d’un accord entre Bruxelles et New York en la matière.

Toujours dans le domaine de la construction passive, un des moments forts des Brussels Days fut sans conteste l’annonce des résultats de l’Ice Box Challenge.

Cet événement invitant le public à découvrir les avantages des bâtiments passifs a consisté à placer pendant un mois deux grandes boîtes, décorées par le street artist bruxellois Oli-B, dans l’espace public. Chaque boîte contenait une quantité identique de glace ; l’une, a été construite selon les normes passives, et l’autre, selon les techniques de constructions habituelles. Et devinez qui a gagné haut la main au moment de dévoiler les blocs de glace restant ? La boîte passive bien sûr! Il s’agissait de présenter l’expertise de la Région de Bruxelles-Capitale dans ce domaine, dans lequel Bruxelles fait partie des leaders mondiaux.

La soirée de clôture grand public des Brussels Days 2018, « Beats by Brussels », regroupait au mythique Irving Plaza des artistes hip hop bruxellois, Veence Hanao et Stikstof, et une tête d’affiche new-yorkaise, Young MA, avec pour objectif de mettre en avant l’art de vivre et la diversité culturelle de Bruxelles. Mission accomplie !