Molenbeek au cœur d’un échange transatlantique

Du 5 au 7 mars 2018, les réalités diverses au sein de la commune de Molenbeek ont servi de toile de fond aux discussions de la 2e édition du Vibrant Neighborhoods Forum (VNF), co-organisé par le German Marshall Fund et la Région de Bruxelles-Capitale.

Vibrant cities au travail.

 

La création du VNF est une réponse aux attentats de Bruxelles en 2016 qui ont livré une image tronquée d’une série de quartiers de la Région bruxelloise. Le VNF est un espace de dialogue rassemblant des représentants de villes des deux rives de l’Atlantique. Il veut offrir aux parties prenantes l’occasion d’analyser les moyens d’agir sur les politiques dont elles ressentent les conséquences sans avoir leur mot à dire.

À la suite de cette initiative, une vingtaine de délégués venus de Détroit, Memphis et La Nouvelle-Orléans pour les États-Unis, Cologne, Turin et, bien sûr, Bruxelles pour l’Europe, se sont retrouvés à Molenbeek. Leurs travaux ont porté sur l’engagement de leurs concitoyens dans leur communauté afin de lutter contre les inégalités sociales à l’œuvre dans leurs quartiers et villes.

 

Engagement et confiance

La rencontre de ce mois de mars a permis d’approfondir les sujets évoqués lors d’une précédente réunion à Détroit en septembre 2017. Les échanges ont tourné autour des possibilités de (re)créer de l’engagement et de restaurer la confiance. Les discussions ont abordé des thèmes sensibles comme l’ethnicité et la dynamique du pouvoir. Elles ont abouti à développer une approche innovante pour les projets développés par les participants dans leurs villes respectives.

Le contexte propre à Molenbeek a servi de toile de fond au Forum. Les participants ont pu prendre connaissance de la diversité qui caractérise cette commune, au niveau de ses habitants comme de ses institutions. Le café culturel Brass’Art et la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale y contribuent à une réalité sociale bien plus diverse qu’on ne l’imagine.