Avec nos Souverains en visite d’État au Canada

Du 11 au 17 mars, nos Souverains se sont envolés vers le Canada pour une visite d’État de cinq jours. D’Ottawa à Montréal en passant par la capitale économique Toronto, le Roi et la Reine, accompagnés notamment du Ministre-Président Rudi Vervoort, ont porté haut les couleurs belges au pays à la feuille d’érable.

Banquet d’État.

Le Ministre-Président introduit le séminaire touristique intitulé « Brussels and Wallonia, a multiple face destination ».

Rencontre avec la Mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Montréal sous la neige…

Visite de l’usine SONACA de Mirabel.

Conférence sur l’intelligence artificielle au Centre canadien pour l’Architecture en présence de nos souverains.

Le Professeur Bersini de l’ULB.

Le Ministre-Président Rudi Vervoort « parle » à l’œuvre de Jonas Lund, « Talk to me ».

Signatures de partenariat entre Besix et Vancouver Pile Driving.

Signature d’un accord de coopération entre les ports de Bruxelles et de Québec.

 

Aéroport militaire de Melsbroek, dimanche 11 mars, 12h30. L’avion gouvernemental s’envole pour le Canada. À son bord, LLMM le Roi Philippe et la Reine Mathilde, mais aussi le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale, Rudi Vervoort, et tous ses collègues des autres régions et communautés. La délégation se complète du Ministre des Affaires étrangères belge et du Secrétaire d’État au Commerce extérieur, ainsi que des recteurs des universités et grandes écoles, d’une centaine de patrons d’entreprises et d’une trentaine de journalistes.

 

En route pour une visite d’État au Canada. Départ de Melsbroek : fanfare militaire et détachement de l’École royale militaire.

 

Ottawa

Comme à l’accoutumée lors d’une visite d’État, la capitale du pays est le théâtre de nombreuses cérémonies et rencontres protocolaires. Le banquet d’État, tenu par le pays hôte, fait partie de ces moments forts. Au Canada, ceux-ci comptaient en particulier les rencontres avec la Gouverneure générale du Canada, Julie Payette, et le Président du Sénat, le dépôt d’une gerbe sur la tombe du Soldat inconnu, la visite de la National Gallery ou encore le concert offert par la Belgique en retour du banquet d’État.

 

Dépôt d’une gerbe sur la tombe du Soldat inconnu.

 

Deux prestations magistrales ont marqué ce concert accompagné de musiciens des deux plus prestigieux orchestres symphoniques de notre capitale. La chanteuse québécoise Marie-Nicole Lemieux a éclaboussé la soirée de son talent, elle qui fut lauréate à Bruxelles du célèbre Concours Reine Élisabeth de Belgique en 2000. Filip Jordens, quant à lui, fut particulièrement convainquant en réincarnation de Jacques Brel. Comment mieux faire vibrer les Bruxellois et amis présents dans la salle qu’en clôturant la soirée par un tonitruant « Bruxelles » du grand Jacques !

Le Ministre-Président Rudi Vervoort a également profité de sa présence à Ottawa pour y introduire un séminaire touristique intitulé « Brussels and Wallonia, a multiple face destination ».

 

Toronto

Le mercredi 14 mars, départ pour Toronto, capitale économique du pays. La journée s’est déroulée au pas de course. Le programme incluait entre autres des rencontres avec les autorités politiques de l’Ontario, la visite à l’hôpital des enfants malades, une activité académique, une table ronde entre CEO belges et canadiens et la visite d’un incubateur pour startups, le MaRS Discovery District, avec découverte de quelques-uns de ses fleurons, conférences sur le CETA et panel sur la technologie révolutionnaire de la blockchain.

 

Visite de l’incubateur pour startups, le MaRS Discovery District.

 

Montréal

Le Québec étant un partenaire privilégié et de longue date de la Région de Bruxelles-Capitale, le Ministre-Président Vervoort a profité de sa présence à Montréal pour rencontrer le Premier Ministre du Québec, Philippe Couillard, ainsi que la Mairesse de Montréal, Valérie Plante. La poursuite et l’intensification des collaborations entre Bruxelles et la Belle Province ont été au cœur de leurs discussions nourries.

 

Rencontre avec le Premier Ministre Philippe Couillard.

 

Le jeudi 15 mars, la délégation a visité l’usine SONACA de Mirabel, dans la grande banlieue de Montréal. Cette usine construit des ailes d’avions pour différents constructeurs nord-américains. La société bruxelloise Roadfour, partenaire de la SONACA, a présenté son projet ambitieux de drone ultraperformant de lutte contre les incendies de forêt, l’Hydrone. Au pays même du fameux Canadair, quel magnifique culot !

L’intelligence artificielle figurait au menu de l’après-midi. Cette grande thématique du moment a servi de thème pour un événement organisé au Centre canadien d’architecture par Hub.Brussels et Brussels International en partenariat avec le Printemps numérique de Montréal. Après une conférence du professeur Bersini de l’Université libre de Bruxelles et un panel d’experts, l’assistance a eu droit ensuite à une confrontation entre réalisations d’entreprises et œuvres d’artistes utilisant l’intelligence artificielle. La fondation bruxelloise Gluon a assuré la sélection des artistes et des huit œuvres exposées sous le titre « A.I. Between Humor Fear & Utopia ».

Comme il est de coutume lors d’une visite d’État, de nombreux partenariats belgo-canadiens ont été signés. Parmi ceux-ci, relevons un accord entre le Port de Québec et le Port de Bruxelles, entre l’École nationale de Police et Bruxelles Prévention et Sécurité, entre la société de construction Besix et Baffinland pour la construction d’un quai dans le Grand Nord, et entre plusieurs universités bruxelloises et leurs pendants canadiens.

Après le séminaire audiovisuel « Bienvenue au pays qui coproduit plus vite que son ombre… la Belgique », co-organisé par Screen.brussels au Musée Grévin, la visite d’État s’est terminée par un concert de la jeune montoise Alice on the roof et de Lara Fabian, la plus belge des Québécoises et de la plus québécoise des Belges.

 

Concert de Lara Fabian.