Un automne bruxellois pour la coopération transnationale !

Le programme de coopération transnationale Interreg North West Europe a sélectionné, en septembre 2017, seize nouveaux projets parmi lesquels deux initiatives qui impliqueront directement des opérateurs bruxellois.

Coopération transnationale 1
Le projet « L’écluse » est le premier CLT habité en Europe continentale, à Molenbeek.

 

La première initiative, dénommée SHICC pour Sustainable Housing for Inclusive and Cohesive Cities, associera le Community Land Trust (CLT) Brussels à différents partenaires belges, français et britanniques. Son but est de consolider et de développer le modèle innovant et participatif du CLT en réponse à la crise du logement pour les personnes à faibles revenus via une dissociation du foncier et du bâti. En s’appuyant sur quatre expériences pilotes à Bruxelles, Lille, Gand et Londres, le projet vise à prouver l’efficacité du modèle, à l’ancrer dans un environnement politique, réglementaire et financier favorable. L’espoir est de voir essaimer ce modèle dans toute l’Europe du Nord-Ouest grâce à un système de soutien à la création de nouveaux CLT. Le Fonds mondial pour le développement des villes, dont la Région de Bruxelles-Capitale co-assure la vice-présidence, apportera également son expertise en matière de modèles financiers innovants et veillera notamment à la dissémination des résultats du projet.

Le Port de Bruxelles, pour sa part, participera au deuxième projet sélectionné. Baptisé ST4W pour Smart Tracking Data Network for Shipment by Inland Waterway, il ambitionne de soutenir le transfert modal du transport de marchandises en encourageant le passage de la route vers les voies fluviales. Pour ce faire, ST4W propose aux entreprises, principalement des PME, une solution de gestion du transport fluvial simple et bon marché pour le partage de données de tracking hiérarchique des marchandises, en complément du système d’information fluviale localisant les bateaux. Ces outils seront testés et déployés concrètement avec l’aide de différents partenaires (chargeurs, transporteurs, ports, administrations fluviales) belges, néerlandais, allemands, français et britanniques. Ceci leur permettra de pérenniser à long terme une coopération étroite conduisant les chargeurs à faire le pas vers le transfert modal, et réduire ainsi leurs émissions de CO2.

 

Reporters / Polet
Le quartier du port de Bruxelles

 

Si ces projets de coopération vous inspirent, le 6e appel à projets du programme est désormais ouvert, jusqu’au 17 novembre 2017.

 

Plus d’infos : www.nweurope.eu