eat!Brussels 2015 a une nouvelle fois régaléle public bruxellois

L’affluence fut au rendez-vous au village international.

Le Ministre des Relations extérieures, Guy Vanhengel, et le Vice-Président de l’Assemblée provinciale du Sichuan, Peng Yu, avec l’équipe du Sichuan.

Kristalina Gueorguieva, Vice-Présidente bulgare de la Commission européenne, en visite sur le stand de ses compatriotes de Sofia, entourée par Geoffroy Clerckx, Premier attaché à Brussels International et Jean-Michel Verdin.

Daniël Verheyden de Brussels International, Jean-Paul Masse de Rouch et Frederick Boutry avec le célèbre modiste Elvis Pompilio.

Le groupe Tumbao Cubano.

Le Ministre des Relations extérieures intronisé Chevalier de la Confrérie du brie de Meaux.

La dynamique équipe québécoise avec Maaike Siaens et Jean-Michel Verdin de Brussels International.

DSCF98170
Photo de groupe avec des membres de dix délégations.

 

Le festival des restaurants bruxellois, eat!Brussels, a dressé ses tables au Parc de Bruxelles, du 10 au 13 septembre 2015. Dix partenaires internationaux de la Région de Bruxelles-Capitale étaient notamment aux fourneaux.

 

Depuis quatre ans maintenant, eat!Brussels crée l’événement à la rentrée de septembre sur un mode convivial et gourmand. Durant quatre jours, les gourmets de tous les âges célèbrent à cette occasion les plaisirs de la table, qu’elle soit locale ou plus exotique.

Brussels International, avec l’appui du Ministre régional des Relations extérieures, y invite en effet ses partenaires des quatre coins du monde afin de présenter leurs spécialités. Dix villes, provinces et régions ont, cette année, répondu à l’invitation, tandis que les viticulteurs de Bordeaux étaient mis à l’honneur.

 

4 continents au menu !

Le village gastronomique des partenaires de la Région de Bruxelles-Capitale a une nouvelle fois offert le plaisir de découvrir une diversité de saveurs venues de quatre continents sans quitter Bruxelles tout en faisant la démonstration du dynamisme de notre Région.

 

Afrique

La Région de Rabat-Salé-Kénitra
Tajines et couscous parfumés, petits gâteaux marocains, thé à la menthe : on s’est léché les doigts sur le stand du traiteur Samraa de Rabat.

 

Amérique

La Havane
La capitale cubaine a rejoint le festival pour la première fois cette année. Le chef havanais Carlos Arbelo Marin a titillé nos papilles en modernisant les classiques de la cuisine cubaine. Bien sûr, dans la ville d’Hemingway, aucun repas ne se conçoit sans un rafraichissant mojito !

Le Québec
Les chefs québécois Emilie Althot-Robitaille et Marc Lamarre ont joué les ambassadeurs de leur terroir en proposant notamment un gravlax de saumon aux épices boréales et un moelleux, sauce chaude à l’érable et pomme au cidre de glace…

 

Asie

Pékin
Dim-sum et crevettes sautées à la sauce aigre-douce ont révélé aux Bruxellois toute la complexité et le raffinement des saveurs de la gastronomie de la capitale chinoise, représentée par le Beijing Hotel.

La Province du Sichuan
Célèbre pour sa gastronomie épicée, cette cuisine vraiment à part surprend par l’authenticité et la subtilité de ses parfums. Fidèle au poste : le célèbre restaurant Daronghe de Chengdu.

En coulisses d’eat!Brussels, une délégation de la province, menée par le Vice-Président de l’Assemblée provinciale du Sichuan, Peng Yu, a rencontré les autorités régionales bruxelloises. La province et notre région ont ainsi pu tracer les axes de notre collaboration future, alors même que nous fêtons cette année le 20e anniversaire de notre fructueux partenariat.

 

Europe

Budapest
La capitale hongroise a surpris le public bruxellois par des recettes inventives à base de foie gras, un fameux goulasch de bœuf tendance et, aussi, ses alcools de fruits et ses bières. Ce n’est pas un hasard si Budapest a toujours été appelée le Paris de l’Est.

La Région Île-de-France
Représentée par le Centre régional de valorisation et d’innovation agricole et alimentaire (Cervia), la région a proposé divers produits de terroir : foie gras, jambon de Paris et fromages franciliens, dont les fameux bries.

Ljubljana
Gostlina Na Gradu, l’un des meilleurs restaurants de notre partenaire slovène, a comblé les papilles bruxelloises avec sa cuisine de tradition. A l’honneur : la saucisse de Carniole (Kranjska).

La Voïvodie de Mazovie
La Mazovie proposait ses plats polonais aussi généreux que sa population : les pierogi, raviolis farcis à la viande, ou le bigos, ragoût traditionnel de chou fermenté aux saucisses et aux champignons.

Sofia
Le traiteur Rai Catering a proposé une large palette de plats et nous a fait découvrir la cuisine bulgare, injustement méconnue. Figues au four garnies de pastarma, fromage de brebis et miel des bois ou panna cotta au yaourt, noisettes et pêches. Des saveurs qui explosent en bouche.

 

Stand régional bruxellois

La Région de Bruxelles-Capitale était, elle aussi, représentée à eat!Brussels. Un village bruxellois a été mis sur pieds où l’on a pu rencontrer les finalistes du projet Creativity Call Brussels Urban Food 2025 et découvrir une animation proposée à l’Exposition universelle de Milan.

Autre illustration à la fois emblématique, ludique, innovante et tournée vers l’avenir : Brussels International a réuni une entreprise familiale bruxelloise, véritable institution dévouée à la promotion du chocolat belge de qualité, Choco-Story, et la toute jeune société de commercialisation de grillons, Little Food. Le mariage a pris la forme d’un live-cooking original et des dégustations de chocolats aux… grillons. De quoi ébahir les nombreux visiteurs, non sans frissons pour les moins téméraires d’entre eux !

 

a retravailler 8 bis

L’accordéoniste hongrois Tamás Kéméndi avec la contorsionniste sichuanaise Wu Duomei.

L’événement aussi en dehors des assiettes

Nos partenaires ont aussi assuré l’ambiance en joignant notamment des artistes à leur délégation gastronomique. Le Sichuan Art Vocational College a proposé par exemple un programme de mime, danse, musique et acrobatie. Cuba, où la musique est partout, a entouré de musiciens l’équipe de La Havane. Les groupes Tumbao Cubano et El Trovador Pedro Díaz Pucho ont ainsi assuré une ambiance chaloupée. Autre ambiance à Budapest : l’âme slave… L’accordéoniste Tamás Kéméndi a envoûté le village international de ses volutes mélancoliques. L’Île-de-France ne fût pas en reste. La Confrérie du brie de Meaux a surpris le public avec ses étranges chapeaux dont la forme rappelle étrangement quelque chose… Le Ministre des Relations extérieures a d’ailleurs été intronisé Chevalier de la Confrérie du brie de Meaux.

Avec eat!Brussels, la Région de Bruxelles-Capitale confirme d’année en année son statut de métropole cosmopolite de la gastronomie et d’un certain bien-vivre. Nul doute que la 5e édition du festival, d’ores et déjà programmée pour 2016, remportera à nouveau un franc succès.