L’exposition Wanderlust joue les prolongations à Gwangju et Chengdu

Le Pr Hans De Wolf (VUB), Commissaire de l’exposition Wanderlust, le Pr Lu Peng, Conservateur du MOCA Chengdu, et Geoffroy Clerckx , Responsable Chine à la Direction des Relations extérieures, scellant l’accord sur l’organisation de l’exposition en avril à Chengdu

Ouverture de la «Boîte-en–valise» de Marcel Duchamp au Gwangju art Museum par le Pr Hans De Wolf

Le Pr Hans De Wolf, SEM François Bontemps, Ambassadeur de Belgique, Yun Ik, Conservateur en Chef du Gwangju Art Museum, et Kang Un-Tae, Maire de Gwangju, devant « La Collection fondamentale » de Joëlle Tuerlinckx

Discours de SEM François Bontemps, Ambassadeur de Belgique en Corée du Sud, lors du vernissage de l’exposition Wanderlust à Gwangju

02-2013-evenements-2.5
Raffles City, énorme et tout neuf complexe de commerces, bureaux et logements
à Chengdu

Après Séoul, l’été dernier, deux autres grandes métropoles asiatiques, Gwangju et Chengdu, accueillent à leur tour, en ce début 2013, l’exposition “WANDERLUST : A Never Ending Journey to the Other Side of the Hill” présentant cinq grands noms de l’art contemporain bruxellois et belge : Marcel Broodthaers, Joëlle Tuerlinckx, Honoré d’O, Francis Alÿs et Panamarenko.

Wanderlust a été montée à l’occasion de l’Exposition internationale de Yeosu 2012, par la Région de Bruxelles-Capitale, en partenariat avec l’Etat fédéral belge et la Vrije Universiteit Brussel (VUB).

02-2013-evenements-2.6
Le “Collier de perles” d’Honoré d’O, créé spécialement pour l’exposition
Wanderlust, dans le hall du Gwangju Museum of Art

Accueillie dans l’écrin magique de l’Artsonje Center de Séoul, entre le 22 juin et le 12 août 2012, elle y a rencontré un grand succès public.

Séduit, Yun Ik, le conservateur du Gwangju Museum of Art, impressionnant vaisseau dédié à l’art contemporain, a insisté pour que l’exposition fasse un arrêt dans sa ville, célèbre dans toute l’Asie pour sa Biennale. Le vernissage de Wanderlust s’y est tenu le 17 janvier dernier, en présence du Maire de la ville, de l’Ambassadeur de Belgique en Corée du Sud et des artistes Joëlle Tuerlinckx et Honoré d’O.

Wanderlust refermera ses portes à Gwangju le 31 mars pour les rouvrir le 18 avril, en Chine, à Chengdu, fascinante capitale au développement frénétique de la Province du Sichuan. Cette troisième et dernière étape de Wanderlust aura pour cadre l’élégant Museum Of Contemporary Art (MOCA), grâce à l’enthousiasme de son conservateur, Lu Peng, référence en matière d’art contemporain chinois. Les 19 et 20 avril, se tiendra en parallèle un colloque international regroupant des artistes et des personnalités du monde académique de Séoul, Gwangju, Chengdu et Bruxelles. Une publication reprenant les trois étapes de Wanderlust, avec leurs particularités propres, clôturera ce parcours exceptionnel.

De taille réduite, mais raffinée, Wanderlust a été conçue par le professeur de la VUB, Hans De Wolf, grand connaisseur en art contemporain. Certaines pièces, comme le “Collier de perles” d’Honoré d’O (photo), ont été créées spécialement pour l’occasion.


Le “Collier de perles” d’Honoré d’O à Séoul

Wanderlust, probablement le plus beau mot de la langue allemande, se réfère au désir profond de laisser les conventions de la vie de tous les jours derrière soi, afin de découvrir d’autres horizons. Ce désir d’aller voir de l’autre côté de la colline est aussi vieux que l’humanité. Il a revêtu une signification nouvelle au début du 19e siècle, quand les artistes du romantisme allemand l’ont adopté comme un concept clé dans leur lutte contre l’héritage froid du rationalisme et du siècle des lumières.

Quel plus bel accomplissement pour une exposition portant ce nom évocateur que d’avoir effectué ce long voyage entre ces quatre villes, si différentes et si proches à la fois par leur volonté de briser les codes, de découvrir d’autres cultures et façons de penser !